Nos sorties publié par

Jeep Academy 2014 – Nul besoin de vitesse

Jeep Academy

C’est par une belle journée à Forest Hill dans les Yvelines que, pour la première fois, j’ai conduit une Jeep et participé à la Jeep Academy. Grande nouveauté pour moi qui suis plutôt amateur de vitesse et de suspensions sans débattement.

Jeep Academy c’est comme une école pour les possesseurs de Jeep organisé par les différents concessionnaires et Jeep. Elle permet également de faire découvrir le franchissement aux personnes qui ne connaissent pas cette discipline (comme moi en fait) et qui souhaitent s’y mettre.

Cette journée s’est déroulée en deux parties. La première était consacrée à la découverte du franchissement avec la Jeep Wrangler dans ces différentes versions (châssis court ou allongé, version Sahara ou Rubicon). La deuxième était destinée à découvrir les nouveaux Cherokee et le Grand Cherokee sur un essai plus routier.

Jeep Wrangler, le franchisseur de l’extrême

Le Wrangler c’est le 4×4 que je regarde depuis que je suis tout petit et surtout que j’entendais avec son gros v8. Les Wrangler qui nous étaient mis à disposition étaient tous équipés du 2,8L CRD qui développe 200 Cv et un couple de 460 Nm. Pas assez ? Rassurez-vous c’est largement suffisant pour grimper aux arbres sans difficulté.

Il lui était reproché d’avoir un intérieur un peu brut de fonderie. Mais n’oublions pas que c’est un 4×4, un vrai qui est conçu pour ça avec une transmission intégrale, des différentiels avant et arrière ainsi que des barres stabilisatrices. Dans cette dernière version, l’habitacle a été revu et mis au goût du jour. Ainsi on retrouve un grand écran qui propose un ensemble de services multimédias : il s’est civilisé.

Comme dit plus haut, je n’avais jamais fait de franchissement pur et dur. Le Wrangler te permet d’en apprendre les notions et de pouvoir l’exploiter, du moins essayé, au maximum. Monter et descendre des pentes à 40°, passer dans des flaques (ou plutôt des mares) de 50cm de profondeur n’est pas un problème pour lui. La capacité de franchissement du Wrangler est tout simplement impressionnante : un mur de 50cm, pas de problème. Il est vrai que la boite automatique aide pour beaucoup puisqu’il n’est pas nécessaire de gérer les vitesses, mais juste le frein et l’accélérateur. D’ailleurs, les différents réglages de la transmission apportent un réel plus selon le terrain sur lequel on se trouve : Transmission 2 ou 4 roues motrices avec démultiplication courte ou longue.

Le franchissement qu’est-ce que ça apporte me direz-vous. C’est étonnant, une autre forme de plaisir. On a plaisir à descendre des pentes en douceur tout en contrôlant le poids du véhicule et en faisant croiser les ponts lorsqu’il y a des trous. Il est nécessaire d’avoir énormément de patiente et de contrôle pour éviter tout accident. Certes, on n’avance pas très vite, mais je peux vous assurer que le plaisir y est. Je vous invite notamment à regarder des vidéos du Rubicon Trail qui est un énorme parcours au cœur de la nature aux États-Unis avec des Wrangler Rubicon.

Bref j’ai adoré cette initiation et je ne dirais pas non à un petit Trail dans un coin paumé un peu comme le Rubicon Trail.

Jeep-Academy-2014-3

Jeep-Academy-2014-4

Jeep-Academy-2014-5

Jeep-Academy-2014-6

Jeep-Academy-2014-7

Jeep-Academy-2014-8

Jeep-Academy-2014-9

Jeep-Academy-2014-10

Jeep-Academy-2014-11

Jeep-Academy-2014-12

Jeep-Academy-2014-13

Jeep-Academy-2014-14

Jeep-Academy-2014-15

Jeep-Academy-2014-16

Jeep-Academy-2014-17

Jeep-Academy-2014-18

Jeep-Academy-2014-19

Jeep-Academy-2014-2

Jeep-Academy-2014-1

Jeep-Academy-2014-20

Jeep-Academy-2014-21

Jeep-Academy-2014-22

Jeep-Academy-2014-23

Jeep-Academy-2014-24

Jeep-Academy-2014-25

Jeep-Academy-2014-26

Jeep-Academy-2014-27

Jeep-Academy-2014-28

Jeep-Academy-2014-29

Jeep-Academy-2014-30

Jeep-Academy-2014-31

Jeep-Academy-2014-32

Jeep-Academy-2014-33

Jeep-Academy-2014-34

Jeep-Academy-2014-35

Jeep-Academy-2014-36

Jeep-Academy-2014-37

Jeep-Academy-2014-38

Jeep-Academy-2014-39

Jeep-Academy-2014-40

Jeep-Academy-2014-41

Jeep-Academy-2014-43

Jeep-Academy-2014-44

Nouveaux Cherokee et Grand Cherokee

C’est lors d’un court essai routier que j’ai pu faire quelques kilomètres au volant du Cherokee et Grand Cherokee.

Le Cherokee était dans sa version Trailhawk et équipé du V6 3,2L de 272 Cv.

Concernant le moteur, ce dernier a du couple et sait se faire sentir cependant sa sonorité ne s’exprime qu’au-delà de 5500 tours donc pas de petit ronronnement avant. Couplé à la boite automatique 9 rapports, les accélérations s’enchainent sans à-coups. La transmission est quant à elle gérée électroniquement. Ainsi, selon le terrain sur lequel vous évoluez, une molette vous permet d’adapter la cartographie moteur ainsi que le comportement des différentes aides électroniques. Il existe un petit mode sport qui rabaisse le véhicule et qui durcit suspensions et direction, suspensions qui sont déjà assez fermes en mode normal voire même un poil trop pour un usage routier.

La vie à bord est très agréable ! À défaut d’entendre le moteur, la qualité sonore du système audio est excellente même à pleine puissance. Un écran LCD présent entre les compteurs permet d’afficher l’information de son choix comme le GPS, les différentes données du véhicule ou encore la musique en cours de lecture. La présence de nombreuses technologies (régulateur adaptatif, Line assist, etc.) permet d’avaler les kilomètres sans broncher.

Le Grand Cherokee étant lui en version Overland et équipé du V6 3,0 CRD de 250 Cv

L’environnement du Grand Cherokee est différent du Cherokee, mais on s’y retrouve très facilement. Le comportement routier est différent, forcément il est plus lourd. Le châssis est moins dynamique, un peu plus souple, pas plus mal pour faire de la route. Les technologies présentes dans le Grand Cherokee sont les mêmes que dans le Cherokee décrit ci-dessus.

Une question nous a été alors posée : « Pensez-vous que le Cherokee et Grand Cherokee peuvent faire ce que vous avez fait avec le Wrangler ? »

Nous sommes donc retournés sur la Practice Zone avec ces baroudeurs civilisés et il s’avère qu’ils ne sont pas civilisés. C’est avec une grande facilité que, le Cherokee et Grand Cherokee, ont passé les obstacles précédemment franchis avec le Wrangler … déconcertant. Une option disponible sur les Cherokee permet de régler la vitesse de franchissement : vous enclenchez le système et la voiture gère le reste en montée comme en descente. C’est donc dire que même sur des modèles moins tout-terrain que le Wrangler, Jeep développe des véhicules capables de franchir des obstacles avec une facilité déconcertante tant c’est facile.

Jeep-Academy-2014-45

Jeep-Academy-2014-46

Jeep-Academy-2014-47

Jeep-Academy-2014-48

Jeep-Academy-2014-49

Jeep-Academy-2014-50

Jeep-Academy-2014-51

Jeep-Academy-2014-52

Jeep-Academy-2014-53

Jeep-Academy-2014-54

Jeep-Academy-2014-55

Jeep-Academy-2014-56

Jeep-Academy-2014-57

Jeep-Academy-2014-58

Cette découverte du franchissement m’a donné envie d’aller plus loin et de franchir des obstacles plus techniques, plus radicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité