Nos essais publié par

Nouveau CLS Shooting Brake : quoi de neuf ?

Essai Mercedes-Benz CLS Shooting Break 2015 350 CDI-7

Au premier abord, le terme « nouveau » chez les constructeurs allemands peut paraitre exagéré et pas vraiment justifié. Prenez par exemple une A7 de chaque génération, mettez-les côte à côte et demandez à votre voisin qui ne connait rien aux voitures de vous lister les différences. Je vous parie qu’à part les feux (en encore), votre voisin sera incapable de différencier les véhicules et vous dira qu’il s’agit de la même chose. 

J’ai fait exprès de prendre l’exemple d’une A7 car Audi est champion du monde du changement invisible, mais cette philosophie du face-lift facile s’applique également à Mercedes dont le CLS Shooting Brake a récemment été victime. 

Il y a quelques années je suis tombé amoureux des lignes de ce coupé-quatre-portes-brake-de-chasse unique dans son genre, il était même arrivé dans le top 10 de mes essais de tous les temps quelque part entre un 300ZX et une Clio R.S. de 3ème génération. Lorsque l’occasion de réitérer l’experience Shooting Brake s’est présentée en 2015, j’ai évidemment répondu présent. Me voici donc au volant du « nouveau » CLS Shooting Brake, mais qu’y a-t-il de si nouveau ?

Nouveau regard

Commençons pa les changements les plus flagrants : les optiques. En 2014 Mercedes a offert à toute la gamme CLS le regard Miltibeam LED, nouvelle signature lumineuse de la marque. En plus de rendre l’expression faciale plus agressive et poignante, ces feux de dernière génération sont composés de 24 LED individuelles capables d’ajuster le faisceau lumineux jusqu’à 100 fois par seconde.

Qu’est ce que ça veut dire ? Vos phares s’adaptent en permanence à la route et éclairent / assombrissent les parties de celle-ci en fonction de son état. En d’autres termes vos feux sont vivants ! Je vous invite à visualiser la vidéo ci-dessous pour mieux comprendre le fonctionnement des Multibeam

Système multimedia 

Fini l’écran encastré dans le tableau de bord : comme toutes les Mercedes de dernière génération, le nouveau système multi-média du CLS Shooting Brake matérialisé par un écran de 20,3 cm est déporté sur une espèce de planche de bord « collée » par dessus le tableau. Bien qu’elle soit beaucoup plus ergonomique et user-friendly que la version précédente, on n’a toujours pas le droit a une version tactile. Dommage.

Boite de vitesse

Neuf vitesses.

Oui, la nouvelle boite de vitesse G-Tronic, ou plus précisément 9G-Tronic (qui descend tout droit de la 7G-Tronic Plus) dispose de 9 rapports.

Oubliez les à-coups et autres coups de pied au cul, le mot d’ordre est « confort ». L’accélération est des plus douces et se fait dans un silence presque flippant. Mais attention, « douce » et « silencieuse » ne veut pas dire « mou du genou », bien au contraire ! Comptez jusqu’à 6 et vous êtes à 100 km/h, continuez jusqu’à 10 et vous approcherez les 200, sans même vous en rendre compte.

En soi, une boite de vitesse qui frôle la perfection pour un usage « quotidien » mais qui manque de personnalité dans un environnement sportif.

Vraiment nouveau alors ?

Evidemment, pour mon voisin un peu nul, ce CLS Shooting Brake est aussi nouveau que toutes les A7 que je lui ai montrées précédemment et il n’a pas tout à fait tort. La plupart des évolutions se trouvant à l’intérieur du véhicule, il est difficile pour un utilisateur non averti de distinguer les différentes générations. En revanche, le possesseur de la première génération vous dira que le véhicule est entièrement nouveau et qu’il y a un fossé technologique qui sépare les deux.

Qui a raison ?

Sans doute les deux car ils n’ont pas la même vision du « progrès ». L’un attend une révolution, l’autre une évolution. Dans notre cas, le nouveau CLS Shooting Brake est une évolution.

Mon modèle d’essai : Mercedes-Benz CLS Shooting Brake 350 CDI Bluetech

  • Nombre de cylindres : 6 
  • Nombre de soupapes par cylindre : 4 
  • Cylindrée : 2987 cc 
  • Puissance din : 258 ch au régime de 3600 tr/min 
  • Couple moteur : 620 Nm au régime de 1600 tr/min 
  • Puissance fiscale : 15 CV 
  • Suralimentation : turbo
  • Vitesse maximum : 245 km/h 
  • Accélération 0/100km/h : 6.6 sec
  • Transmission : Arrière 
  • Boite : Automatique 
  • Nb. vitesses : 9
  • Freins : 4 freins a disque dont 4 ventiles 
  • Largeur pneu avant : 245 mm 
  • Largeur pneu arrière : 245 mm 
  • Diamètre des jantes avant : 17 pouces 
  • Diamètre des jantes arrière : 17 pouces
  • Réservoir : 80 l 
  • Consommation urbaine : 6.6 l / 100 km 
  • Consommation mixte : 5.7 l / 100 km 
  • Consommation extra-urbaine : 5.1 l / 100 km 
  • CO2 : 149 g/km

Fiche technique via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité