Nos essais publié par

Essai routier – Nissan Navara 3.0 V6 Double-Cab

Le Garage des Blogs, cette folie, cette énergie, cette famille ! C’est encore une fois à ses côtés que j’ai réalisé l’essai d’un pick-up, tu sais les gros 4×4 à la Walker Texas Ranger. Ces voitures,  j’en raffole depuis toujours, en même titres que les énormes berlines. Je ne sais pas pourquoi, c’est sûrement mon côté Russe qui me joue des tours… Je n’ai jamais réellement eu besoin d’avoir un pick-up : j’habite en ville, en plein cœur de Paris, où même garer une Smart relève d’un exploit et d’une mission quasi impossible. Et pourtant,  il y a quelques années quand j’étais plus con insouciant je voulais à tout prix m’en acheter un. Comme ça. Pour le fun. Parce que c’est cool un pick-up.

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-3

C’est pourquoi, quand Brice (ou Dieu pour les intimes) notre réalisateur m’a fait comprendre qu’un pick-up serait un véhicule idéal pour le tournage consacré aux cabriolets (pour la voiture-régie) j’ai tout de suite pensé au Navara. Et vous savez quoi ? Ça ne m’a pas dérangé une seule seconde de voir la F-Type V8, la TTRS Plus, la MX-5 et la 595 Competizione dans mon rétro central… Oui, un pick-up c’est cool et je vais vous raconter mon histoire de Navara qui n’a fait que confirmer ma théorie sur ces « 4X4 de bûcheron ».

Premiers kilomètres.

Une fois installé sur le siège conducteur du Navara on remarque l’absence totale d’éléments pouvant être qualifiés de « luxe » ou encore de « haut de gamme » : les plastiques sont rustiques, les boutons « has been » (pourtant le modèle essayé ne comptait que 800 km parcourus à son actif), d’un point de vue général les finitions intérieures ne sont pas d’une qualité extraordinaire. Ça c’est ce qu’on se dit la première fois monté à bord, mais en réalité le Navara ne manque de rien en terme d’équipement. Entre le GPS dernière génération Nissan (on retrouve le même dans une GT-R ou encore dans un FX), les différentes aides à la conduite, le kit main-libre Bluetooth, prise USB, etc. on se sent vite à l’aise et on se dit même qu’il est trop bien fini pour une voiture (attention, cliché !) que l’on n’imagine qu’à la ferme.

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-51

Contact, démarrage, on « profite » du bon vieux « trrrrrrrrrrr » du moteur diesel froid du haut de son siège sur lequel on se croirait vraiment dans une F1 se croit au volant d’un Kenworth, au moins. Première, gaz. Ah oui quand même, je m’attendais à devoir insister pour déplacer les 2110 kilos de la bête mais le 3.0 V6 turbo diesel de chez Renault s’avère être très efficace. 231 chevaux 550 Nm de couple, 195 km/h vitesse max annoncée, le 0 à 100 km/h en 9.3 secondes, plutôt pas mal pour un véhicule dit « utilitaire » capable de transporter près d’une tonne de charge dans sa benne. Une fois que le moteur est chaud, on commence même trouver le Navara rigolo (ou plutôt cool), sans jamais ressentir le moindre manque de puissance on prendrai presque du plaisir à attaquer un peu dans les courbes. Mais stop, on est dans un pick-up, il est tout sauf fait pour ça, on lui trouvera bien un vrai terrain de jeu…

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-7

Alors, on part en vacances en Navara ?

Avec plaisir et où vous voulez ! Il faudra juste prévoir des sangles pour attacher vos affaires dans le benne (à moins d’avoir un rideau) et on peur prendre la route ! Pour avoir fait plus de 1000 km au volant du Navara (et jamais seul en plus) je pense être totalement convaincu par ses capacités routières. Il est très confortable, agréable sur autoroute, souple, vous pouvez sans hésitation envisager un long voyage avec 4 adultes à bord (et une dizaine de gamins dans le coffre), personne ne viendra vous réclamer un mal de dos à l’arrivée !

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-2

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-5

La route c’est bien, et si on parlait off-road ?

Comme tout vrai 4×4 qui se respecte le Navara est muni d’une seconde boite de vitesse,  une boite courte, une boite de transfert, une boite de réduction, 4 low, appelons ça comme on veut, mais le principe est de dégager un maximum de puissance (au détriment de la vitesse) sur les 4 roues pour un meilleur franchissement. On s’arrête, on se met en « neutre », on tourne le bouton sur la position « tout terrain », et c’est parti, on va grimper aux arbres !

En réalité, à part 3-4 chemins mélangeant boue, sable et bosses dans une forêt proche de Fort Mahon et une plage de la même villa, je n’ai pas vraiment eu l’occasion de tester les capacités du Navara en tant que franchisseur. Difficile de réserver Loisir Off Road à chaque fois et nous étions en tournage consacré aux cabriolets de toute façon.  Mais rien que ces quelques « bêtises » m’ont permis de me rendre compte qu’il s’agit d’une véritable star de la boue, un adversaire de taille du Ford Ranger qui m’avait tant impressionné… Un jour on ira se balader tous les 2 dans son environnement naturel, en attendant, ce teasing que je me suis créé moi-même m’en a laissé une très bonne impression !

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-8

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-10

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-11

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-12

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-13

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-14

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-15

Et finalement, il est cool le Navara ?

Bien qu’aujourd’hui je sois de moins en moins susceptible de m’acheter un véhicule de plus de 5 mètre de long (rappelons les dimensions du pick-up : 5.3 m de long, 1.85 m de large et 1.91 m de haut !) et encore moins un véhicule diesel, le Navara est néanmoins un véhicule séduisant qui est loin, à des années lumières d’être le cliché du pick-up (souvent Américain d’ailleurs) comme étant un vulgaire utilitaire sans âme. Il a de la gueule, il est dynamique, il est presque économique (une bonne dizaine de conso moyenne avec une utilisation jamais sage), confortable et très bien équipé. Je ne parlerai pas d’un coup de cœur suite à mon essai, mais plutôt d’un très bonne surprise et d’un très agréable moment passé en sa compagnie.

Oui, le Navara est cool. Très.

Merci à Brice pour les photos et désolé pour le bruit et le sable labourré aux habitants de Fort Mahon, je ne recommencerai plus. Ou pas.

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_1

essai_nissan_navara_double_cab_3.0D_V6_gris_-52

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité