Nos essais publié par

Essai – Peugeot RCZ R

La première fois que j’ai posé mes mains sur le volant d’une Peugeot RCZ c’était il y a déjà une bonne année, lorsque nous tournions notre teaser pour le Garage des Blogs. À l’époque la version que nous avions à l’essai ne faisait « que » 200 chevaux mais il y avait déjà de quoi passer une bonne après midi sur le circuit de la Ferté Gaucher !

Depuis il s’est passé énormément de choses chez Peugeot, et surtout chez Peugeot Sport. Entre Pikes Peak, 208 GTi et autres RCZ Cup, la marque n’en finit pas avec les bonnes surprises mécaniques. Le dernier cadeau que les équipes de Bruno Famin nous ont offert au Salon de Francfort en Septembre 2013  porte le sigle « R » et il s’agit de la Peugeot de série la plus puissante jamais conçue : le RCZ R. Direction le Col de Vence dans l’arrière pays niçois pour faire connaissance avec le plus agressif des Lions.

Méfiez-vous des apparences.

On jète un rapide coup d’œil sur la bête et on constate qu’elle ressemble étrangement à un… RCZ. En effet la différence entre les modèles de base et le R n’est pas flagrante, il faut s’attarder un moment sur la carrosserie pour constater le caractère diabolique du coupé. Les inserts de la lettre R sur les jantes (qui sont spécialement conçues pour le RCZ R), un rappel dudit R à l’arrière du véhicule, un aileron fixe et c’est presque tout (certains modèles sont également équipés de toit en carbone). On remarque également une face avant plus agressive avec, notamment, les feux placés sur fond noir (et non plus sur fond chromé) et le « Peugeot » écrit en rouge. À l’arrière on trouve une jolie double sortie d’échappement façon 370Z qui est pour moi l’élément le plus flagrant de l’évolution du RCZ.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Si à l’extérieur on ne s’est pas tout de suite rendu compte qu’il s’agissait du RCZ R, à l’intérieur c’est tout autre chose, l’ambiance qui règne ne laisse aucun doute quant à l’appartenance du nouveau coupé Peugeot aux rang des plus sportives de la marque. Des baquets sur mesure signés R, du R sur la colonne centrale ou encore les bas de caisse, le tout sur-piqué en rouge… Autant dire qu’on est instantanément plongé dans un univers sportif digne de ce nom ! Sportif mais pas luxe, qu’on se le dise. Bien que les matériaux choisis sont globalement d’une qualité exemplaire, on retrouve encore certains éléments plastiques qui nous rappellent que nous ne sommes pas dans une voiture allemande… Peu m’importe, le RCZ R n’est pas là pour ça, on ne l’achète pas pour avoir une voiture sportive vorsprung mais pour avoir une voiture sportive tout court.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

R comme Radicale.

270, c’est le nombre de chevaux que développe le 1.6 THP sur-alimenté par le turbo Twin Scroll tout droit issu de la compétition alors qu’il n’en développe que 260 sur les modèles arceautés. Le RCZ R est donc définitivement le RCZ le plus puissant jamais produit par Peugeot et il est l’exemple parfait du bénéfice de la R&D sportive appliquée sur un modèle de série.

«Pour obtenir 270 ch et 330 Nm d’un moteur série de 1,6 l de cylindrée et résistant à une utilisation sportive sur circuit, il fallait introduire de nouvelles solutions très haut de gamme ou issues du monde de la compétition. Peugeot Sport a toutes les compétences pour cela, les équipes de Recherche et Développement du groupe ont apporté leur expérience et leur savoir-faire pour en assurer la durabilité et l’application industrielle .» Thierry Chauvet, Responsable Développement Chaîne de traction RCZ R.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Une voiture de compét’ déguisée en voiture de série, allons voir ça sur notre terrain de jeu avec comme coach Éric Helary, le gagnant des 24 Heures du Mans 1993 au volant d’une Peugeot 905.

Donc, je disais « R comme Radicale ». Dès les premiers instants au volant du RCZ R on se rend compte qu’il y a beaucoup, vraiment beaucoup de monde sous le capot, et puisqu’il n’y a qu’un seul mode de conduite, les 270 ch sont disponibles tout le temps. Grâce à l’énorme travail sur la liaison au sol réalisé sur la voiture (nouveaux amortisseurs, ressorts plus raids, différentiel à glissement limité Torsen et autres) tous les chevaux passent parfaitement bien au sol permettant d’abattre le 0 à 100 en seulement 5,9 sec. Les sensations sont là, ça accélère très fort !

Premier virage, deuxième, troisième, ça y est, je suis amoureux ! Enchainer les courbes, même les plus serrées (et autour du Col de Vence ce n’est pas ça qui manque) devient vite un jeu d’enfant et on a envie de passer notre temps à y jouer. Le train avant est diaboliquement précis et efficace, même en rentrant très fort dans les virages la voiture s’y inscrit sans donner de signe de faiblesse, ses limites sont encore très loin, du moins pour moi.

Bien que mon test du coupé se limite à une soixantaine de kilomètres et par des conditions par moment difficiles (première neige, premier verglas), cela m’a amplement suffit pour confirmer les on-dits le concernant : le RCZ R est probablement la meilleure traction que j’ai essayée jusqu’à maintenant !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

« Une voiture qu’elle est mieux que bien ».

Cette phrase de conclusion, je la dois à Brice, le réalisateur fou du Garage des Blogs et accessoirement le producteur de la vidéo d’essai du RCZ R, elle résume assez bien la voiture.

Je pense qu’à part le tarif ( 42 900€), pas grand chose me gène dans ce coupé : un look subtilement agressif, des performances dignes d’une vraie sportive et une consommation maitrisée (aux alentours de 7l / 100km de moyenne).

FICHE TECHNIQUE COMPLÈTE PEUGEOT RCZ R

Cylindrée (cm3)  1 598
Puissance maxi en kW (ou ch) / régime (tr/min) 199 (270) / 6 000
Couple maxi (Nm) / régime (tr/min) 330 / 1900 à 5500
Boîte de vitesses MCM R renforcée – manuelle 6 rapports
Pneumatiques 235 / 40 R19 Goodyear Eagle F1 Asymmetric 2
Vitesse maximale (km/h) 250 (limitée électroniquement)
Accélération 0 à 100 km/h (s) 5,9
ECE – consommation urbaine (l/100 km) 8,4
EUDC – consommation extra urbaine (l/100 km) 5,1
Consommation mixte (l/100 km) 6,3
Emissions de CO2 (g/km) 145
Capacité du réservoir (l) 55
Longueur hors tout 4,294
Largeur caisse aux poignées / avec rétroviseurs repliés / dépliés 1,845 / 1,958 / 2,107
Hauteur en ordre de marche (avec les pleins) 1,352
Empattement 2,612
Porte-à-faux AV / Porte-à-faux AR 0,934 / 0,748
Voie AV / Voie AR au centre roue (au sol) 1,580 / 1,595
Volume de coffre selon méthode VDA 210 (dm3) / litres d’eau (l) 321 à 639 / 384 à 760
Masse à vide (avec les pleins) 1 280

Le reste de la galerie .

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité