Nos essais publié par

Essai – Nissan Juke Nismo

Un peu d’histoire…

Nous sommes en 1984 au Japon. Nissan décide d’ouvrir une branche « performance » de son activité dans le but de s’affirmer d’avantage comme constructeur de voitures de sport. Ainsi est né Nismo (de Nissan Motorsport). La première voiture à avoir bénéficié du sigle au soleil levant fut une Datsun 280Z rebaptisée pour l’occasion 280 RS, elle remporte l’année suivante les Rallyes de Hong Kong et Pékin, affirmant ainsi la présence de Nismo dans le monde de la haute performance. Qui dit voiture sportive dit forcément un look sportif. Nismo s’associe avec Enkei (tu sais le célèbre producteur de jantes que tu vois dans toutes les compétitions de drift) qui concevra toutes les jantes des futures légendes du bitume (Skyline, Silvia, 350Z). L’esprit de départ de Nismo est très artisanal : aucune grosse production n’est faite, on se base sur les véhicules de série de Nissan en y modifiant/changeant certaines pièces (échappement, admission, turbo) pour rendre le véhicule plus performant. Les pièces sont aussi vendues séparément, ce qui a entre autres permis la popularisation de Nismo auprès des amateurs de conduite sportive.

Ça, c’était il y a plus de 25 ans. Après s’être implanté au Canada en 2005 Nismo fait ENFIN son apparition officielle en Europe et le premier modèle, le Juke, n’a pas été choisi au hasard. Lancé en 2010, le petit crossover au design atypique séduit immédiatement le marché. Peu cher, bien équipé et surtout fun, le Juke se veut un compromis idéal pour les gens cherchant à briser la glace de l’ennui tout en faisant attention à leur portefeuille. Pari réussi pour Nissan puisqu’aujourd’hui le Juke est le modèle le plus vendu en Europe et paradoxalement ce sont les Juke les plus chers qui sont les plus courants (le 1.6T DIG-T full option, aux alentours de 25K€).

essai_nissan_juke_nismo_-26

On a donc d’un côté une voiture très populaire (qui se déguise parfois en GT-R) et d’un autre la volonté de (re)donner vie à Nismo, le résultat s’appelle logiquement Juke Nismo et nous l’avons essayé pour vous.

essai_nissan_juke_nismo_-2

essai_nissan_juke_nismo_-4

essai_nissan_juke_nismo_-7

Tour rapide.

Basé sur le 1.6 turbo qui équipe initialement les versions DIG-T, le Juke Nismo atteint le seuil psychologique des 200 chevaux et près de 250 Nm de couple, soit une augmentation de 10 unités pour chaque item par rapport à la version originale. Ces nouvelles performances permettent au petit nouveau de réaliser un score plutôt pas mal au 0 à 100 :  il faut y compter un peu plus de 8 sec. On aurait voulu plus, c’est vrai, mais ne soyons pas trop gourmands, attendons la suite de l’aventure Nismo en Europe… (qui a dit 370Z ?)

Plus coupleux, plus puissant, le Juke Nismo c’est (malheureusement) avant tout une gueule. Tout droit inspiré de Micra Nismo Concept, il embarque le pare-choc avant dérivé de la GT-R, diffuseur arrière et des bas de caisse typés « sport », le tout avec des rappels de couleurs Nissan Motorsport.

essai_nissan_juke_nismo_-10

essai_nissan_juke_nismo_-11

Moi, le Juke Nismo, et quelques courbes.

Direction la Bourgogne. J’adore cette région. Outre les paysages, les gens, le vin, c’est probablement la région non-montagneuse comptant le plus grand nombre de panneaux « Succession de virages sur X km » en France ! Sérieusement, soit ils avaient un stock de panneaux à écouler au moment de construction des routes, soit ils étaient tous tout simplement bourrés…. Quoiqu’il en soit venir faire un tour sur ces routes est un véritable régal, surtout au volant d’une bête taillée pour. A chaque panneau j’ai le sourire aux lèvres, je sais que les 2 (parfois 4 ou 5) kilomètres qui suivent vont être funs !

Bien que le Juke que j’avais à l’essai ait été équipé de 4 roues motrices (version All Mode), je trouve qu’il est nettement plus joueur en mode « traction ». On prend un malin plaisir « d’attaquer » fort dans les courbes, même les plus serrées, sans jamais ressentir de manque de grip. La tenue de route est exemplaire, il est fait pour ça.  L’ESP en mode sport permet facilement et sans effort (et surtout danger) particulier de pousser la dose de fun jusqu’à quelques glissades, et quant à la boite de vitesse automatique, j’ai envie de dire « enfin une boite adaptative », enfin une boite qui te comprend !

On peut sûrement reprocher un manque de sonorité sportive au Juke Nismo, mais dans l’état actuel des choses c’est un package très sage qui va bien ensemble. On imagine les version plus chantantes dans l’avenir. On l’espère.

essai_nissan_juke_nismo_-13

essai_nissan_juke_nismo_-17

essai_nissan_juke_nismo_-20

Globalement, le Juke Nismo c’est…

En tant qu’admirateur de Nissan Motorsport depuis une bonne dizaine d’années maintenant, je trouve que la philosophie du Juke va un peu à l’encontre de ce que l’on avait l’habitude de voir jusqu’à présent : la performance ! Etant à peu de choses près taillé et équipé comme la nouvelle Clio R.S., je trouve dommage que la Française n’ait pas de souci à se faire face à la Japonaise. En vrai Nismo, le Juke aurait du se démarquer autrement que par le look ! Une nouvelle version du Juke Nismo est déjà prévue, on ignore encore son appellation définitive mais elle devrait venir chercher une certaine Megane R.S. parait-il… Hâte de voir ça !

A part ce petit coup de gueule qui est totalement subjectif (puisque je ne me suis pas encore totalement fait avec la démocratisation de Nismo par chez nous), le Juke Nismo est vraiment très fun et peut se résumer par une phrase de Vincent devenue mythique : ‘le petit jouet, la première voiture sportive, parfaite pour se faire plaisir sans trop se faire peur‘.

essai_nissan_juke_nismo_-21

Ah oui, j’oubliais presque, le Juke Nismo All Mode est équipé de 4 roues motrices, ça je vous l’avais dit, et croyez moi, il est aussi fun off-road que sur le bitume.

essai_nissan_juke_nismo_-22

essai_nissan_juke_nismo_-23

essai_nissan_juke_nismo_-24

essai_nissan_juke_nismo_-25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité