Nos essais publié par

Essai – Nissan 370Z Nismo

Après avoir eu la chance d’essayer la 350Z, il paraissait logique que je donne également mon avis sur sa déclinaison plus récente : la 370Z. Et tant qu’à faire, dans sa version Nismo.

Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1217

Au moment de la récupération des clés, ce qui me frappe tout de suite est l’impression de grossissement par rapport à la 350Z. La première est un coupé qu’on pourrait presque qualifier de « petit » en comparaison avec la 370Z dans cette livrée Nismo. Les voies ont été élargies, les montes de pneumatiques ont été largement revues à la hausse et des éléments aérodynamiques de grande taille ont été greffés ça et là. En somme la 370Z Nismo ne laisse planer aucun doute, elle attire les regards et leur en met plein la vue ! De mon point de vue c’est très réussi esthétiquement, mais c’est là le maximum acceptable avant de basculer dans le « trop de » tuning. Une lame grise vient lécher la route à l’avant, les épaules et les hanches sont bodybuildées, de magnifiques jantes forgées grises exposent les étriers Brembo, un aileron surdimensionnés coiffe la malle arrière et les deux sorties d’échappement voient leur diamètre élargi. Une robe blanche immaculée soulignée d’une ligne rouge, signature de Nissan Motorsport. Encore une fois on ne peut pas s’y tromper visuellement et attendez-vous à voir une grande partie des regards braqués sur vous.

Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1218

Le tour du propriétaire terminée à l’extérieur, direction le poste de pilotage avant de prendre la route. J’apprécie tout de suite l’environnement largement inspiré de celui de la 350Z. Gros compte-tours central, cadrans pour indiquer niveau de chargement de la batterie et température d’huile au centre de la console. Le volant est très réussi, notamment du fait de la suédine qui le recouvre en partie. Certains trouvent ce choix surfait, personnellement je suis fan : grip, confort et rendu visuel au top ! En revanche, même défaut que son prédécesseur, il n’est pas réglable en profondeur. Certes on arrive à trouver sa position de conduite, mais on se retrouve à le faire en fonction de la jante qui est soit trop loin, soit trop proche. Résultat je ne me sens pas parfaitement positionné, je préfère une position trop proche du pédalier mais qui me permet de tenir correctement mon volant.

Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1246

Petite déception côté sellerie également, car même si le tissu est agréable l’assise est raide, très raide. A croire que Nissan a décidé de ne pas prévoir de rembourrage, car même un amoureux des baquets comme moi s’y est tassé les vertèbres. Réglage de la position du volant et inconfort des sièges, je pense que ce sont là les deux seuls défauts que j’aurais relevé en 1000 kilomètres d’essai. Pour le reste, j’ai adoré cette auto. Par où commencer ? L’esthétique, comme je le disais un peu plus haut, est très réussie : Z Nismo est une sportive et le revendique ! Ensuite il y a le coeur de cette voiture, son moteur. A l’heure du down sizing, disposer d’un V6 3,7L atmosphérique relève de la provocation et ça me plait ! 344 chevaux, 371 Nm de couple soit un bon gros moulin qui délivre suffisamment de poneys pour vous faire sourire à chaque panneau indiquant un enchaînement de virages. Il s’éveille sur pression du bouton Start dans un grondement sourd et grave, et il permet des montées en régime parfaitement linéaire sans aucune perte de puissance jusqu’au rupteur. Un pur régal qui ravira tous les amoureux de moteurs non suralimentés, je peux vous le garantir !

Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1262

Les trains roulants et le châssis quant à eux sont d’une efficacité redoutable. La raideur est encore une fois de mise, et gare aux vertèbres fragiles car 370Z Nismo s’en moque. Son seul objectif : l’efficacité, son mot d’ordre : virer à plat et freiner fort, très fort. Les disques de 355 et 350 sont pincés par des étrier fixes Brembo font tout de suite oublier le poids de 1607 Kg. La pédale de frein est réglée au millimètre, elle permet de stopper net le véhicule ou de placer son nez en entrée de courbe à la guise de son pilote. J’aime cette voiture, de plus en plus. Le tarage des suspensions a été revu et corrigé pour offrir un comportement plus proche de la piste que de la route. Moi qui pensais que Nismo n’était qu’un coup de pub, j’ai pu me rendre compte du monde qu’il y avait entre le Z « classique » essayé en septembre 2013, et sa déclinaison Nismo. Rien à voir, du tout. La première est un gros coupé confortable, la seconde une arme à ne pas mettre entre toutes les mains tant elle est précise et réactive. Le train arrière décroche pour peu qu’on ait mis 5% d’appui pédale en trop, c’est son jeu préféré et ça aussi ça m’a plu, elle veut jouer tout le temps !

Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1281

Le 0 à 100 est abattu en 5,2 secondes, la vitesse maxi est de 248 km/h. Sous le capot un vrai gros atmo qui permet de rouler sur le couple au quotidien, et d’aller chercher la puissance plus haut dans les tours quand on le veut. Le résultat : une voiture utilisable (pour peu que vous n’ayez pas le dos fragile) et relativement sobre au vu des prestations qu’elle propose. Ma consommation au bout de 1000 km où s’alternaient passages forts et autoroute au régulateur, la consommation de mon essai affichait 11 L/100.

Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1289

A qui s’adresse cette voiture ? au gentleman driver qui ne se formalise pas de ne pas avoir un logo Porsche sur son capot. A celui ou celle qui aiment le pilotage, les propulsions et la maîtrise. Et en plus, à 44900€ cette auto est bien moins chère que ses concurrentes bavaroises à prestations sportives équivalentes.

Merci Nissan pour la confiance et pour la mise à disposition de cette bien belle auto. Elle vient s’ajouter dans le top 5 des voitures que je veux dans mon garage, j’espère la croiser bientôt de nouveau. D’ici là nous la retrouverons dans une prochaine vidéo du Garage des Blogs, nous ne manquerons pas de vous le rappeler.

Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1294



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1293



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1286



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1275



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1267



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1264



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1256



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1252



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1251



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1250



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1246



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1241



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1239



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1236



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1235



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1234



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1232



Nissan-370Z-NISMO-MyGT--1226

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité