Nos essais publié par

Essai – Mercedes-Benz E 63 AMG S 4MATIC Break

SAMSUNG CSC

Imaginez un instant une voiture familiale qui mesurerait presque 5 mètres de long, qui ferait un poids de 2 tonnes et qui serait capable d’abattre le 0 à 100 en moins de 4 secondes… Imaginez maintenant que cette voiture familiale puisse développer tellement de chevaux qu’il y aurait de quoi vexer plus de la moitié des « supercars » modernes. Maintenant imaginez-la, dotée de 4 roues motrices, d’un intérieur ultra-élégant et d’environ un million d’assistances rendant son usage aussi simple qu’agréable. Vous l’avez ? 

Il se trouve que la Mercedes-Benz E 63 AMG S Break est exactement cette voiture et elle nous a été confiée le temps d’un weekend pour que l’on puisse juger par nous-mêmes ses super-performances (familiales).

SAMSUNG CSC

L’habit ne fait pas le moine.

Pour un œil non averti, cette E 63 AMG S break pourrait tout à fait passer pour un véhicule conventionnel. Mis à part quelques distinctions bien spécifiques, comme les étriers rouges, les jantes, la quadruple sortie d’échappement ou encore quelques éléments de carrosserie légèrement plus musclés, visuellement ce véhicule est la réplique parfaite d’une Classe E traditionnelle (avec pack AMG hein !) ! Enlevez-lui les inscription « E 63 AMG » et« S AMG » à l’arrière ou le « V8 BITURBO » sur le côté et la voici définitivement retombée dans l’anonymat des breaks sillonnant les routes du monde entier.

Heureusement ce n’est pas le cas avec notre modèle d’essai ! Notre E s’assume et affiche fièrement son appartenance au rang des plus sportives étoilées : AMG ! La combinaison de la carrosserie blanche avec les éléments extérieurs, comme les jantes, les rétroviseurs (en carbone en plus) ou encore le toit en noir, rajeunissent incontestablement le look du break de chasse. De plus, le récent lifting de la Classe E dans son ensemble, rend également notre modèle AMG plus sexy, notamment grâce à son nouveau regard. Une agressivité subtile et élégante, j’en suis complètement séduit !

Certains diront qu’elle ressemble à un corbillard, moi je dis qu’elle ressemble à une supercar déguisée en voiture familiale !

SAMSUNG CSC

585 chevaux complètement stupides.

Le traditionnel moteur V8 de 5.5L de cylindrée sur-alimenté par deux turbos a été retravaillé de manière à développer 585 ch avec 800 Nm de couple, soit 6 tout petits chevaux de moins que la monstrueuse SLS AMG GT Final Edition que j’ai eu la chance d’essayer il y a quelques temps ! Grâce à la boite de vitesse à 7 rapports et à la transmission intégrale 4MATIC, abattre le 0 à 100 km/h devient un jeu d’enfant puisqu’il ne faut que 3.6 secondes pour y parvenir. Il faudra compter jusqu’à 13 pour atteindre les 200 km/h (ça va diablement vite !) avec une possibilité d’atteindre les 280 km/h en pointe. Le tout avec un gabarit imposant de 4891 mm de longueur, 1873 mm de largeur, 1442 mm de hauteur et un poids de 2090 kg.

Contrairement à d’autres breaks de chasse approchant le milliard de chevaux, le moteur de la E 63 AMG se manifeste dès la mise en route et impose sa présence. Rauque et puissant, le V8 bi-turbo allemand chante presque comme une muscle car américaine pour le plus grand plaisir des occupants de la bête mais aussi des passants.

Plusieurs modes de conduite sont disponibles sur le commodo de la colonne centrale, ça va de « Je roule tranquillement en ville en faisant croire que j’ai une Classe E classique » à « Quelles assistances ? » ou « Ce qui compte c’est la maîtrise de la puissance ! ». Par mesure de précaution j’effectuerai l’intégralité de mon essai avec le mode « Je te parie que tu peux aller vite avec moi ! » que les ingénieurs de Mercedes ont appelé Sport+. ESP très permissif mais tout de même présent en cas de perte de contrôle, direction et suspensions plus rigides, passages de vitesses plus dynamiques : un juste mélange entre sécurité et (un immense) plaisir !

Il est très difficile de décrire l’émotion que l’on ressent à l’accélération d’une voiture comme celle-ci. Dire que ça « pousse très fort » ou encore que « les 585 chevaux diaboliques propulsent sauvagement la bête à une vitesse incroyable » risque de ne pas être assez parlant pour vous décrire ce que l’on ressent réellement. Alors je vais essayer d’être cartésien et donner une note à cette accélération sur une échelle de 0 à 10, comme sur le Garage des Blogs. 11 sur 10 (oui 11, c’est mon échelle « 0 à 10 », j’en fais ce que je veux !) serait ma note pour l’accélération absolument bluffante de la Mercedes E 63 AMG S 4MATIC Break ! Ça ne s’essouffle jamais et grâce au couple de camion dont le super break dispose, peu importe la vitesse et le rapport engagé, le pied au plancher vous assure systématiquement un gros coup de pied aux fesses et la force G vous installera confortablement au fond du siège…

Les sièges, parlons-en tiens ! Le maintien latéral en courbe vous aide à rester stable à votre place sans avoir à affronter la force G. Lorsque vous tournez relativement fort à une vitesse qui vous colle le sourire aux lèvres, vous ressentez un appui au niveau du lombaire opposé au virage vous « coinçant », ou plutôt vous stabilisant dans le siège et ce, pour le conducteur et son passager ! Si vous n’avez absolument rien compris de ce que vous venez de lire, retenez que si vous tournez à droite, un truc sur le siège vous maintient à gauche, et si vous tournez à gauche, ce même truc vous maintien à droite au niveau de vos lombaires. Une invention absolument géniale qui n’a cependant pas l’air de plaire à tout le monde. Certains peuvent avoir un mauvais ressenti au niveau du comportement de la voiture en mode dynamique, comme si l’on ne sentait plus la voiture se placer dans les virages. Sûrement, mais en ce qui me concerne, l’essayer c’est l’adopter, je trouve que le confort de conduite dynamique avec ce genre de sièges prend une autre dimension ! 

SAMSUNG CSC

Comment conclure l’essai d’une telle voiture ? Évidemment son caractère bestial prime largement sur le reste et nous fait vite oublier ses quelques imperfections comme la boîte de vitesse que j’ai trouvée assez lente en mode manuel, les sièges arrières absolument pas confortables, ou encore l’ordinateur de bord assez compliqué à prendre en mains… Elle n’est pas sans défauts, comme environ 100% des voitures (étude personnelle basée sur l’ensemble des voitures que j’ai essayées), mais après seulement quelques kilomètres passés à son volant, vous en tomberez amoureux.

Le son du V8 vous donne la chair de poule, les accélérations vous collent à la fois au siège et à la fois un sourire de gamin sur les lèvres, la transmission 4MATIC vous met en confiance… Bref, une voiture parfaite qui donne envie de faire un enfant pour avoir une raison valable de la posséder.

Sinon, la Mercedes-Benz E 63 AMG S Break c’est

  • L’équivalent de 2,2 Mégane R.S en puissance 
  • L’équivalent de 4,3 Mégane R.S en prix 
  • 25 ch de plus de l’Audi RS6 Avant !
  • Le poids de 4 Caterham R300
  • Une maison de campagne en Bourgogne (ou en Champagne si vous préférez la Champagne)

Avec, pour finir, la fiche technique de la Mercedes-Benz E 63 AMG S Break, via

  • Moteur : 8 cylindres en V 5461 cm³ 32 soupapes 2 Turbos
  • Puissance maxi : 585 ch à 5500 tr/min
  • Couple maxi : 800 Nm à 2000 tr/min
  • 0 à 100 km/h : 3.6 sec
  • 0 à 200 km/h : 12.7 sec
  • 100 à 0 km/h : 35.3 m
  • Vitesse max : 280 km/h limité électriquement 
  • Transmission : Intégrale 
  • Boite de vitesses : Automatique à 7 rapports
  • Pneus : 255/35/19 AV – 285/30/19 AR
  • Freins avants : Disques ventilés étriers fixes 6 pistons
  • Freins arrières : Disques ventilés étriers fixes 4 pistons
  • Dimensions : 4891x1873x1442 mm
  • Poids : 2090 kg 
  • Consommation urbaine : 14.4 l/100km 
  • Consommation extra-urbaine : 7.9 l/100km 
  • Consommation mixte : 10.3 l/100km 
  • Consommation sportive : 23 l/100km 
  • Capacité réservoir : 80 litres 
  • Emissions de CO2 : 242
  • Puissance fiscale : 50 cv 
  • Année de lancement : 2013
  • Prix de base neuf indicatif : 138450 € 

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC SAMSUNG CSC

Garage des Blogs GDB OFF 122014-60

1 Comment

  • Bel Article !

    Que préferiez-vous entre une RS6 et cette E 63 AMG S, pour une conduite quotidienne, avec les contraintes quotidiennes et de l’amusement/circuit le week end ?

    Merci pour votre retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité