Nos essais publié par

Essai BMW M235I Cabriolet : une voiture sans toit qui va vite !

Ultime essai de ce weekend en Corse, et de loin le meilleur, la BMW M235I !

BMW_M235I_Cabriolet_2015-3

L’intérieur

Euh … Il est bien, les sièges maintiennent bien, le GPS suit correctement le trajet et le système audio Harman Kardon … Je ne l’ai pas allumé.

BMW_M235I_Cabriolet_2015-14

L’extérieur

La peinture bleue Estoril est jolie, le pack M lui apporte de l’agressivité et les jantes peinture gris bronze vont bien avec la voiture.

BMW_M235I_Cabriolet_2015-17

La conduite

Vous l’aurez compris, tout l’intérêt de cette voiture, c’est la conduite et ça commence quand on appuie sur le bouton Start/Stop et que le moteur six cylindres se met à ronronner. On l’entend bien vu qu’au préalable on a décapoté cette M235I. Le moteur, c’est un six cylindres en ligne de 3.0L sur lequel se greffe un turbo. On obtient donc 326 ch et 450 Nm de couple sur les roues arrière qui permettent d’abattre le 0 à 100 km/h en 5 secondes. C’est la deuxième fois qu’un moteur turbo m’impressionne, car il a cette capacité à se conduire sur le couple (régime moyen) ou sur la puissance (haut régime). Cela nous rappelle que BMW est avant tout un motoriste !

Dès qu’on s’installe dans les sièges sport (ceux dont je parle dans les deux essais précédents), on s’y sent bien maintenu ! Toujours une réussite ces sièges particulièrement beaux dans la M235I puisqu’héritant d’une très belle finition. Et ce VOLANT !!!!!!!! (J’en parle aussi dans les deux essais précédents) c’est le volant M sur lequel les mains se posent toutes seules, le cuir est agréable au toucher et les palettes tombent parfaitement sous les doigts. On est dans des conditions optimales pour voir ce qu’elle a dans le ventre sur les petites routes corses.

On a commencé tranquille, le temps de mettre le moteur, la boite de vitesse, les freins et les pneus en température. Je dois avouer qu’elle était déjà en mode sport et boite manuelle pour entendre les claquements de l’échappement. Avec le pied léger, étonnamment elle consomme peu et reste très agréable surtout au niveau du châssis que l’on pourrait supposer dur vu d’où elle provient. Une fois que tout est chaud, l’accélérateur s’enfonce contre mon gré et le moteur s’emballe dans les tours… VROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO VROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO VRRRRRRRROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO VROOOOOOOOOOVROOOOOOOOOVROOOOOOOO (j’ai rétrogradé). Vous noterez qu’il n’y a pas de CRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII … non la M235I est équipée en Michelin Pilot Sport CUP 2, des pneus qui collent fort à la route !

Le châssis est bluffant ! Sur une conduite normale, il se révèle assez confortable pour une M, mais, une fois en attaque sur les petites routes, il montre son deuxième visage. Incisif, précis, se plaçant là où on le souhaite, réactif sur les changements de direction rapide. En sortie de virage, on sent l’arrière qui grippe et qui reste collé au sol. Une sensation très particulière et fort agréable qui donne qu’une envie : attaquer !

En résumé, on retrouve un cabriolet qui donne envie de rouler avec un intérieur bien fini dont de très beau motif sur les sièges et les panneaux de porte. Puis ce moteur, très réactif pour un moteur turbo qui aime grimper dans les tours pour chanter : une douce mélodie pour les oreilles. Sans oublier un châssis génialissime qui permet d’exploiter la voiture selon deux visages tout comme le moteur !

Je tiens à remercier BMW France qui m’a convié à ces essais dans un cadre extraordinaire et avec des voitures tops pour le lieu. Encore merci !!

BMW_M235I_Cabriolet_2015-4 BMW_M235I_Cabriolet_2015-1 BMW_M235I_Cabriolet_2015-2 BMW_M235I_Cabriolet_2015-5 BMW_M235I_Cabriolet_2015-7 BMW_M235I_Cabriolet_2015-20 BMW_M235I_Cabriolet_2015-21 BMW_M235I_Cabriolet_2015-18 BMW_M235I_Cabriolet_2015-19 BMW_M235I_Cabriolet_2015-6 BMW_M235I_Cabriolet_2015-13 BMW_M235I_Cabriolet_2015-12 BMW_M235I_Cabriolet_2015-15 BMW_M235I_Cabriolet_2015-9 BMW_M235I_Cabriolet_2015-16 BMW_M235I_Cabriolet_2015-11 BMW_M235I_Cabriolet_2015-8 BMW_M235I_Cabriolet_2015-10

1 Comment

  • Je pense que les pneus sont plutôt des Michelin Pilot Super Sport non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité