Nos essais publié par

Essai – Audi S3

Même après plusieurs dizaines d’essais, même après avoir pris le volant de voitures formidables, il y a encore des sigles qui me font rêver. Une lettre et un chiffre qui ont fait partie des premiers à éveiller chez moi, encore gamin, l’envie d’essayer des voitures de sport. Ce sigle c’est S3, celui qui désigne la déclinaison sportive de la compacte Audi. Tout juste ado, je savais déjà la reconnaître malgré sa discrétion. Des ailes à peine élargies mais surtout des jantes spécifiques et une double canule d’échappement, il fallait avoir l’oeil. A l’époque, en 1996, le 1.8 turbo délivrait 210 chevaux déjà transmis aux quatre roues, et son poids culminait à 1375 Kg tous pleins faits.

audi-s3-typ-8l-1-8i-210ch-quattro-59346

J’avais treize ans, j’en ai trente aujourd’hui, et jusqu’à ce jour je n’avais jamais pris le volant de celle qui avait hanté ma passion de l’auto sportive. Jusqu’à ce jour de novembre 2013, Viinz m’annonce qu’il devait essayer la bête mais qu’il allait être obligé d’annuler son prêt. Une occasion aussi rêvée qu’inattendue, c’est donc sans aucune hésitation que j’ai accepté de le remplacer pour cet essai. Dix-sept ans plus tard me voila prêt à essayer celle qui m’aura tant fait rêver, le temps d’un weekend pour me faire enfin un avis construit sur la question.

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1806

Extérieurement la recette n’a pas énormément changé : seul un regard averti saura faire la différence entre cette S3 millésime 2013 et l’Audi A3. Croisée par lumière faible et pour peu que les échappements ne soient pas réglés en mode Dynamic, je vous mets au défi de la reconnaître du premier coup. Une fois qu’on y prête attention on se rend finalement compte que beaucoup d’éléments la différencient de sa jumelle plus civilisée : pares-chocs et jantes spécifiques, quadruple sortie d’échappement, calandre qui lèche le sol, rétroviseurs en alu et étriers de freins siglés S3… Mais encore une fois avec une attention particulière qui semble avoir été portée à la discrétion et à la sobriété de l’ensemble.

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1816

Il est temps de monter à bord. Je retrouve l’environnement ultra qualitatif de l’Audi A3 essayée un an auparavant. Tout est à sa place, les assemblages sont irréprochables et les matériaux très agréables au toucher. Rien n’est ici laissé au hasard. Le sigle S3 se retrouve sur le seuil de porte, le méplat du volant, sur les dossier des magnifiques baquets bi-ton et le fond du compteur gradué jusqu’à 300 km/h.

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1833

Position de conduite un poil haute à mon goût, il m’a semblé manquer un ou deux centimètres pour être parfaitement installé. Le volant se positionne parfaitement, les palettes tombent sous les mains et laissent présager de belles envolées dans les tours. Avant de mettre le contact un coup d’oeil à la fiche technique de l’engin : 2.0 turbo (probablement le premier que je vois monté d’origine avec 4 sorties d’échappement), 300 chevaux et 380 Nm de couple. Wow, plus qu’une BMW M3 de quand j’étais jeune, rien que ça ! Evidemment elle a aussi pris un peu d’embonpoint et son poids culmine désormais à 1470 kg tous pleins faits. Presque 100 de plus que celle qui me faisait rêver étant petit, mais également 90 chevaux de plus, de quoi compenser à priori.

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1878

Dans Paris je roule en mode Eco, laissant à la boîte la liberté du rapport engagé. Le silence est d’or et je me surprends à me blottir dans ces baquets comme dans les sièges d’une grande berline. Le compte-tours ne monte jamais au-delà de 2000 trs/min, l’auto étant parfaitement capable d’avaler les mètres de pavés sur le seul couple. Sac à dos dans le coffre je file vers ma destination du weekend, pas d’autoroute au programme, ça promet ! Le mode Dynamic laisse alors place au précédent qui privilégiait confort et basse consommation. La voiture se raidit et les commandes gagnent en réactivité, elle se tend comme un ressort. La boîte douce à souhait jusqu’alors devient aussi rapide qu’efficace, les gaz répondent au moindre effleurement de la pédale de droite et les clapets d’échappement laissent leurs quatre sorties s’exprimer pleinement. Dr Jekkyl était sympathique, me voilà aux commandes du fougueux Mister Hide !

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1911

Les premiers rapports sont très courts, mais aidés par une boîte ultra rapide ils propulsent la S3 comme un lance-pierres. Le 0 à 100 est abattu 5,1 secondes (MON DIEU !) et il m’a semblé en falloir vraiment beaucoup moins pour passer de 100 à 0. Elle accélère fort et freine très fort, mais en plus elle permet des passages en courbes à des vitesses qui vous feraient perdre votre permis en moins de dix minutes. Tout dépassement est une formalité, un flat-out de plus de dix secondes affiche au compteur des valeurs venues d’ailleurs. C’est donc ça une S3 ? C’était donc ça qui me faisait rêver des années auparavant ? Et bien j’avais raison de lorgner dessus : cette voiture est une arme qui accélère presque aussi fort qu’une R8 V8 (si si, c’est vrai !), avec un quatre cylindre en position transversale sous le capot… Et le pire c’est qu’elle est agile, bien plus que ce que j’aurais pu imaginer. Je suis, pardon de l’expression, sur le cul devant tant de performance.

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1855

La consommation en revanche est également à la hauteur de celle d’une R8 en conduite coulée : pas loin de 20 litres au 100 sur 30 km à l’attaque. Normal, on n’achète pas une S3 pour faire des économies de carburant, bien qu’en mode Eco je n’ai guère dépassé les 7 litres au 100 en ville. Cette voiture est attachante, et pour peu que vous aimiez attaquer le weekend elle sera largement à la hauteur. Ses 300 chevaux sont autant de purs sangs qui ne demandent qu’à cous emmener au triple galop. Sa direction est précise et ses freins performants, le tout dans un écrin de qualité et de confort digne de la marque aux quatre anneaux : irréprochable.

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1848

Et donc, au final, est-ce que cette S3 est à la hauteur des espérances et des fantasmes qu’elle avait fait naître dans mes yeux d’ado ? Et bien oui et non. Oui parce que j’ai rarement conduit une sportive si efficace et si rapide. Le launch control est dantesque, il vous colle au fond de votre siège et ridiculiserait bon paquet de plus grosses voitures. Oui également parce que la promesse de faire une vraie sportive aussi discrète qu’une A3 est tenue, c’est indéniable. D’un autre côté j’ai été un peu déçu par une seule chose : le manque de fun de ce tout quasi parfait. Trop d’efficacité ne laisse aucune place à ce petit quelque chose de décrochage, de glisse, de temps de réponse ou de remontée de couple au volant caractéristique d’une… GTi. De ce point de vue S3 est décevante, mais c’est probablement parce que finalement elle ne joue pas dans cette cour. Probablement a-t-elle été conçue comme on conçoit une S8 ou un Q7 de plus de deux tonnes et avec lesquels on peut rouler aussi vite que dans une 911. C’est là son seul défaut, et je pense que pour beaucoup ça sera une qualité : nul besoin d’avoir une formation de pilote pour distancer 90% des voitures que vous croiserez sur vos routes de campagne.

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1871

Une voiture que j’ai eu beaucoup de mal à rendre à la fin de ce weekend d’essai, une voiture que je mettrai bien dans mon garage idéal aussi. Pour tous ces jours où la route sera trop grasse, ces jours où mon sixième sens me dira que la propulsion est une mauvaise idée, que les 300 poneys sur les seules roues avant seront inutiles, et pour ces jours où je voudrai le parfait compromis entre confort absolu, capacité à attaquer très fort et une esthétique sobre et classy. La voiture pour ces jours là aurait dû ne pas exister parce que trop compliquée à concevoir. Il semblerait qu’impossible ne soit pas Audi. Bravo.

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1840

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1841

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1845

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1863

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1888

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1896

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1898

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1916

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1927

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1928

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1952

Audi-S3-2013-Essai-GDB-Garage-des-Blogs-MyGT-1960

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité