Nos essais publié par

Essai – Abarth 595 50ème anniversaire

SAMSUNG CSC

L’histoire fusionnelle entre la Fiat 500 et Abarth prend son départ en 1958 lorsque la firme au scorpion appose le premier kit de transformation sur une 500, ainsi est née la toute première Fiat 595 Abarth, forte de 19 ch. Pas encore commercialisée, cette version  « radicale » de la Fiat 500 se fait rapidement remarquer sur Monza où elle établit record après record…

Novembre 1963, Salon de Turin, 5 ans après la première modification la Fiat 500 se décline enfin de manière officielle en Fiat Abarth 595 et est éligible pour courir dans la classe des moins de 600 cm3 : la première production est lancée. Contrairement aux versions « bricolées » de fin des années 50, la 595 de série développe pas moins de 27 chevaux et dépasse même les 120 km/h !

50 ans plus tard le Groupe Fiat rend hommage à son premier pot de yaourt vitaminé de série avec une édition spéciale « 50e anniversaire » de l’Abarth 595 actuelle, c’est parti pour quelques centaines de km à son volant.

SAMSUNG CSC

Avec ses 180 ch l’Abarth 595 – 50e Anniversaire est la version la plus radicale de la 595 qui ne fait « que » 160 ch habituellement. Ainsi, elle égale les Abarth 695 au niveau de la puissance moteur et joue désormais dans la même cours des petits grands que les Tributo Ferrari ou autres Tributo Maserati.

La boite de vitesse est également la même que sur les 695 : la Competizione Abarth, et cela restera un des plus grands bémols de ce modèle. La lenteur de celle-ci est les à-coups provoqués lors des passages de vitesses sont très énervants, pourquoi ne pas avoir opté pour une boite manuelle qui équipe déjà les 595 ? Heureusement que la 50e Anniversaire a également emprunté le pot « Record Monza » à ses sœurs-jumelles, le son de l’échappement qui fait oublier les petits défauts de la voiture !

Plus radicale mais également plus belle (hashtag subjectivité), l’édition 50e Anniversaire s’offre une très jolie couleur de carrosserie en blanc nacré mat avec des jantes alliage 17″. Même si les autocollants Scorpions sont un peu too much (mais ils étaient là à l’époque donc on pardonne), dans l’ensemble cette 595 est vraiment très jolie : « une réelle réinterprétation contemporaine de la voiture originale » comme ils dient chez Abarth.

Ce que je retiens de cette voiture :

  • Un look absolument magnifique
  • Une sonorité à réveiller tout le quartier
  • Un comportement très fun malgré certains freinages qui font un peu peur
  • Une direction qui remonte enfin des informations de la route
  • Du haut de mes 1,87 m j’ai énormément de mal à trouver une position de conduite agréable, les sièges ne se règlent pas en hauteur. Dommage.
  • La boite de vitesse… Remplacez-la, ce n’est pas possible !
  • J’aurais beaucoup de mal à mettre 40k dans cette voiture

Fiche technique ABARTH 595 ÉDITION 50E ANNIVERSAIRE.

  • Moteur : 4 cylindres en ligne 1368 cm3 Turbo Garett 1446
  • Puissance Maxi : 180 ch (132 kW) à 5500 tr/mn
  • Couple Maxi : 250 Nm à 3000 tr/mn
  • 0 à 100 km/h : 7.4 sec
  • Transmission : Traction
  • Boite de vitesses : Robotisée à 5 rapports – Competizione Abarth
  • Pneus AV : 205/40/17
  • Pneus AR :  205/40/17
  • Freins AV : Disques flottants, perforés et ventilés (305 mm)
  • Freins AR : Disques perforés (240 mm)
  • Consommation Mixte : 6,5 l/100km
  • Prix de base neuf indicatif : 38 000 €

Galerie photos Abarth 595 édition 50e anniversaire.

ferrari 458 Spider drift

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité