Nos essais publié par

Essai – Audi A3 Sportback e-tron

Audi_A3_Sportback_etron-3

L’Audi A3 Sportback e-tron est la première voiture plug-in hybride de la marque aux anneaux. Le terme plug-in signifie que les batteries présentes sur le véhicule peuvent être rechargées via une prise secteur ou une station de recharge.

Audi_A3_Sportback_etron-20

On peut le dire, Audi n’a pas toujours été le premier constructeur à s’aventurer dans les technologies « révolutionnaires », le plug-in hybride en fait partie puisqu’il existe depuis un certain temps chez les autres . Mais lorsque la firme d’Ingolstadt sort quelque chose, il n’y a que très peu de raté, voire pas du tout…

L’Audi A3 Sportback e-tron est impressionnante, pas d’un point de vue de la sportivité, mais de la technologie ! Je le dis avec beaucoup de sincérité, la voiture est parfaitement développée, les ingénieurs ont pensé à tout.

Mais avant de rentrer dans les détails, parlons un peu fiche technique.

  • Moteur 1.4 TFSI de 150 ch (110 kW) avec un couple de 250 Nm
  • Moteur électrique en forme de disque de 78kW et 330 Nm de couple
  • Puissance cumulée de 204 ch (150 kW) et couple cumulé de 350 Nm
  • Boite S tronic six rapports avec double embrayage intégré de découplage de l’entraînement
  • Consommation de 1,5 litre aux 100 km et 35 grammes par kilomètre de CO2
  • 0 à 100 km/h en 7,6 secondes et vitesse de pointe de 222 km/h
  • Autonomie jusqu’à 50 km en mode électrique et de 940 km en combiné

Étant passionné de voiture, je me suis posé une question : « je roule depuis 40 km en full électrique, j’ai besoin d’accélérer soudainement, le moteur thermique se met en marche. Le moteur est froid, n’est-ce pas mauvais ? »

Comme je le disais plus haut, les ingénieurs ont pensé à tout. La voiture est équipée de trois systèmes de refroidissement. Les batteries chauffent, cette chaleur est récupérée pour chauffer le moteur. De plus, le 1.4 TFSI ne ressemble à aucun moteur présent chez Audi puisque les alliages et les traitements de surface du moteur sont nouveaux.

La gestion électronique des deux moteurs est parfaite. On ne sent absolument pas le passage du thermique à l’électrique. Et le GPS prend une place très forte au sein du véhicule. Vous mettez une destination sur le GPS et ce dernier calcule la gestion moteur selon l’altitude de la route.

Exemple : Une montée ? L’ordinateur de la voiture aura prévu d’allumer le moteur thermique. Une descente ? L’ordinateur de la voiture aura prévu d’éteindre le moteur thermique et de laisser le moteur électrique se recharger.

La conduite

La chose la plus surprenante sur cette voiture est le freinage : on ne freine pas avec les freins, mais avec le moteur électrique. Pour récupérer de l’énergie, le moteur électrique devient un générateur de courant et je vous assure qu’il est puissant. Il faut faire des freinages forts pour que les freins commencent à freiner.

Cette A3 Sportback e-tron est joueuse sur deux niveaux.

Premièrement, on peut jouer avec l’autonomie, c’est-à-dire, prévoir les freinages pour recharger les batteries, faire des accélérations douces pour conserver de la batterie.

Deuxièmement, on peut jouer plaisir, car l’utilisation des deux moteurs combinés apporte des accélérations franches : c’est tout de même l’A3 la plus plus puissante de série (hors modèles S et RS).

Les différents modes de conduite vous permettront soit de conduire écologique  soit de conduire plaisir. Et de ce côté, la différence entre les différents modes est vraiment présente.

Autre point positif, le châssis. Les ingénieurs Audi ont énormément travaillé sur la suspension de la voiture qui est moins tape-cul, mais beaucoup plus dynamique. L’ESC (Contrôle électronique de stabilisation) est plus joueur. Il permet de gérer la gestion du couple roue par roue. En mode sport, il provoque un léger survirage qui n’est pas pour me déplaire. Cela donne un ressenti de train avant très précis et un arrière plus léger qui peut se balader légèrement.

L’habitacle

L’habitacle est celui d’une A3 classique : c’est sobre, c’est classe, c’est bien fini. Bref, c’est du Audi. Seul le compteur change pour permettre l’affichage d’informations concernant le moteur électrique. Le marché français aura le droit à deux finitions : Ambition et Ambition Luxe. Il y aura peu d’options en plus, car elle est très bien dotée de série.

Audi_A3_Sportback_etron-28

Audi_A3_Sportback_etron-27

Audi_A3_Sportback_etron-26

Pour résumer, l’Audi A3 Sportback e-tron apporte un très bon agrément de conduite. Elle est belle et la technologie utilisée est vraiment top. J’ai eu un véritable plaisir à conduire cette voiture, pour moi qui ne suis habituellement pas amateur des voitures hybrides. Je vous conseille vivement de l’essayer, car l’avenir de l’hybride est peut-être là.

Je souhaite remercier Audi France de m’avoir permis d’essayer cette voiture en avant-première.

Audi_A3_Sportback_etron-4

Audi_A3_Sportback_etron-25

Audi_A3_Sportback_etron-24

Audi_A3_Sportback_etron-23

Audi_A3_Sportback_etron-22

Audi_A3_Sportback_etron-21

Audi_A3_Sportback_etron-20

Audi_A3_Sportback_etron-19

Audi_A3_Sportback_etron-18

Audi_A3_Sportback_etron-17

Audi_A3_Sportback_etron-16

Audi_A3_Sportback_etron-15

Audi_A3_Sportback_etron-14

Audi_A3_Sportback_etron-13

Audi_A3_Sportback_etron-12

Audi_A3_Sportback_etron-11

Audi_A3_Sportback_etron-10

Audi_A3_Sportback_etron-9

Audi_A3_Sportback_etron-8

Audi_A3_Sportback_etron-7

Audi_A3_Sportback_etron-6

Audi_A3_Sportback_etron-5

Audi_A3_Sportback_etron-29

Audi_A3_Sportback_etron-30

Audi_A3_Sportback_etron-31

Audi_A3_Sportback_etron-32

Audi_A3_Sportback_etron-33

Audi_A3_Sportback_etron-34

Audi_A3_Sportback_etron-35

Audi_A3_Sportback_etron-36

Audi_A3_Sportback_etron-37

Audi_A3_Sportback_etron-2

Audi_A3_Sportback_etron-1

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité