Actualités publié par

Prise en main de la nouvelle BMW Série 1, un restylage au top !

La BMW Série 1, c’est le modèle le plus vendu de la marque en France depuis 10 ans. Après une première version E87 (2004 – 2011) très réussie, la deuxième génération F20 (2011 – 2015) a eu un peu plus de mal à séduire. Fort heureusement, les designers de la marque bavaroise ont bien bossé et nous livrent aujourd’hui un restylage des plus convaincants. Retour sur une petite prise en main en Corse.

BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-3

L’extérieur

Au premier regard beaucoup de choses ont changé ! Enfin un regard qui vaut le coup d’œil, les optiques avant sont étirées et plus dynamiques par rapport à la version précédente qui avait un regard un peu plongeant. La calandre a elle aussi été retravaillée pour être un peu moins haute, mais plus étirée. Les barreaux verticaux ne sont plus plats, mais biseautés, un effet 3D qui améliore grandement le visuel. Le pare-chocs a également été redessiné et présente un peu plus de volume contrairement à l’ancien qui était un peu plat. Le kit carrosserie M a lui aussi été retravaillé et présente des ouvertures plus grandes : elle fait plus méchante !

À l’arrière, et c’est peut-être le plus gros changement, tout a été retravaillé. Finis les feux sans saveur, ENFIN ! Les feux se rapprochent du reste de la gamme avec des feux en L en deux parties et en LED, de série. Le pare-chocs arrière a lui aussi été redessiné pour gagner en dynamisme bien que les catadioptres placés en plein milieu me gênent un peu. Tout comme l’avant, le pare-chocs arrière M a été retravaillé avec un diffuseur plus large qui permet de gagner en dynamisme. Peu importe les générations, le kit carrosserie M embellit énormément cette Série 1. Autre nouveauté, c’est la double sortie d’échappement à partir du moteur 20D. Concernant les moteurs plus petits, la sortie d’échappement a augmenté en taille : ça sera un peu moins ridicule que sur la version précédente.

BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-1

L’intérieur

Point de révolution à l’intérieur, mis à part une console centrale dorénavant laquée noire qui se rapproche des autres modèles de la marque. Elle évolue cependant sur les technologies liées au système multimédia qui va permettre de souscrire aux services « Connected Drive » que l’on désire et non devoir payer pour le package entier. Malheureusement, certaines choses n’ont pas évolué et c’est ce qui manque à cette voiture premium. La planche de bord est en plastique avec un grain très épais qui fait un peu trop plastique. Je ne m’attends pas à avoir une planche de bord recouverte de cuir, mais un plastique un peu plus travaillé serait bénéfique pour l’image. Autre second point qui me dérange, c’est le volant. Autant celui de la première génération était très agréable, celui de la seconde génération l’est beaucoup moins. Nous avions le volant sport gainé cuir et je trouve qu’il fait un peu plastique pour du cuir, ce qui est très dommage quand on voit la finition du volant M que je vous recommande très vivement !

BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-7

Et au volant alors ?

Nous avions le moteur 120D, et il s’avère être le moteur idéal pour cette Série 1 : de la relance, du couple disponible très rapidement. Il s’agissait du nouveau moteur justement, il ne développe plus 184, mais 190 ch et 400 Nm de couple. Par rapport à l’ancien, il est moins bruyant et plus économe en carburant. Associée à la boite de vitesse automatique à 8 rapports, la conduite est vraiment agréable avec une bonne gestion des différents modes de conduite. Oui, il y a des modes de conduites et ils sont très différents les uns des autres : un plus. En Eco Pro, les rapports passent très vite pour économiser un maximum, le châssis et la direction sont adoucis : le mode idéal pour la ville, l’autoroute ou encore économiser un peu avant de pousser un peu sur les routes de campagne. Le mode confort est … confortable : la conduite est un peu plus ferme qu’en Eco Pro. Et s’il vous venait à l’esprit de jouer un peu, le mode sport et sport + (désactivation de l’ESP en plus), le comportement moteur est totalement différent avec une montée dans les tours plus importantes, une direction vraiment plus dure et un châssis qui se durcit également.

Malgré le passage en sport/sport +, la conduite dynamique souffre d’un léger roulis qui peut être corrigé par l’ajout des suspensions DirectDrive. Cet effet de roulis était amplifié par les sièges très confortables, mais qui ne maintiennent pas suffisamment. Les sièges Advanced offrent eux un très bon maintien avec des coussins latéraux gonflables.

BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-10

Finalement, est-il bien ce restylage ou pas ?

Merci BMW d’avoir redessiné cette Série 1 qui méritait vraiment une allure plus dynamique ! La ligne de la voiture est complètement différente de l’ancienne génération et ça lui va bien, même très bien. Selon les options choisies, on peut avoir une voiture orientée confort ou dynamique. Cette nouvelle Série 1 colle plus au reste de la gamme comparé à la précédente version et ce restylage permettra surement à la plus petite des BMW de rester le modèle le plus vendu.

BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-13BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-12BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-4 BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-11 BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-2 BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-9BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-8 BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-6 BMW_Serie_1_120D_XDrive_Corse_2015-5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité