Actualités publié par

Mégane RS 2012, le missile sol/sol

Après l’essai de Twingo RS qui fut une excellente surprise tant la mini citadine s’était avérée efficace, ce weekend c’était au tour du fleuron des ateliers Renault Sport de passer entre nos mains. Mégane RS est un nom qui rime avec Nürburgring (record du tour traction de série), qui rappelle la radicale R26R, et qui a pour lourde mission de prouver tout le savoir-faire de Renault Sport en termes de véhicules sportifs.

Moteur :

Mégane RS 2012 est animée par un 2.0L Turbo qui développe 265 chevaux à 5500 tours/minute et 360 m.kg de couple. Le quatre pattes est un foudre de guerre disponible dès 2500 tours/minute, et dès qu’on écrase la pédale d’accélérateur tout va très vite ! C’est une machine à faire sourire le pilote qui sommeille en vous, mais également un pousse-au-crime qu’on a du mal à conduire « normalement ». Cependant ce bloc réagit très bien à une conduite plus « éco » et se laisse emmener sur un filet de gaz dès 1500 tours/minute sans jamais trembler ou brouter.  C’est sans contestation possible un 10/10, ça pousse fort, très très fort.

Châssis/transmission :

Il y a quelques années, faire passer 265 chevaux sur un train avant était une utopie et quelques modèles, même moins puissants, ont pâti d’une mauvaise réputation pour cause de puissance impossible à faire passer au sol. Mégane RS est la preuve que puissance peut rimer avec traction et efficacité, et je pèse mes mots. Qu’on règle l’ESC (correcteur électronique de trajectoire et de puissance aux roues) sur Normal qui bride la puissance à 250 chevaux et qui est le moins permissif en décrochage de l’arrière, ou sur Sport qui passe la puissance à 265 chevaux et qui donne beaucoup plus de liberté en termes de glisse, le comportement est toujours sain et on ne se lasse pas d’enchaîner les courbes, les freinages et la remise (progressive, car il y a du monde sous le capot) des gaz sans jamais être désagréablement surpris. La voiture est saine, ses limites sont difficiles à atteindre et pour aller les titiller il est préférable de déconnecter totalement l’ESC. Là il faut tenir un peu plus fermement le volant et être encore plus vigilant, car même si le comportement reste parfaitement sain, un freinage trop tardif se paye cash sans assistance !

Le freinage justement, c’est du sérieux là aussi : Disques ventilés/rainurés à l’avant et à l’arrière avec des diamètres respectifs de 340 et 290, et pas moins de 4 pistons Brembo pour chacune des roues avant. Il y a du répondant, du mordant et de l’endurance, un minimum me direz-vous. Oui, mais il y a encore trop de sportives qui traitent ce point avec trop de légèreté, et il n’y a rien de pire que de ne pas pouvoir exploiter un ensemble moteur/châssis à cause de freins qui nous lâchent en cours de route.

Côté suspensions on est également largement au dessus de ce qu’on peut attendre de la part d’une citadine sportive : c’est ferme, ça vire à plat, c’est précis et c’est même confortable. Au total j’aurais roulé près de 800km lors de cet essai dont 500 sur autoroute, et mes vertèbres ne se sont pas plaintes une seule fois. En conduite sportive par contre, et heureusement d’ailleurs, on ressent la moindre imperfection de la route et on a le sentiment piloter une voiture taillée pour l’attaque.

La boîte de vitesse est  elle aussi une réussite : les verrouillages sont  francs, les débattements courts et les rapports parfaitement étagés. Sur la version Cup, celle de notre essai, un différentiel à glissement limité ajoute encore à l’efficacité de l’ensemble et assure un passage équilibré de la puissance au sol en toutes circonstances. Les amateurs de circuit et de rallye apprécieront !

Intérieur/équipement :

Mégane RS n’est pas une voiture de luxe mais tout le confort nécessaire est là : climatisation automatique bi-zone, les régulateur et limiteur de vitesse, l’autoradio CD/MP3, Bluetooth et USB. Petit bémol quant à la qualité du système audio, car même si dans ce type de véhicules on écoute davantage chanter le moteur, la sono est largement perfectible. Les commandes tombent aisément sous la main, si ce n’est le bouton de réglage de l’ESC que j’ai trouvé mal placé, à côté de la commande de réglage d’assiette des phares. Les sièges estampillés RS offrent quant à eux un bon maintien, même si des Recaro de série (surtout sur un châssis Cup) ne m’auraient pas déplu.

Bilan :

Cette Mégane RS Cup cuvée 2012 ravira tous les passionnés en quête de sportivité et d’un véhicule utilisable au quotidien. Il faudra par contre s’armer de raison pour ne pas perdre son permis car encore une fois le couple moteur/châssis frôle la perfection et vous poussera sans arrêt à adopter une conduite sportive, pour le plaisir. A titre personnel et si je devais l’acheter demain, je prévoirai jeux de jantes/pneus et plaquettes de freins pour aller rouler sur circuit le weekend.

Mon essai aura duré cinq jours au cours desquels j’aurais parcouru 500km d’autoroute à vitesse soutenue, le reste s’est essentiellement composé de petite routes de campagne en conduite très sportive. La consommation moyenne affichait 12.6L/100km à mon retour, ce que j’estime être raisonnable pour une voiture de cette catégorie et pour un 2.0L sur-alimenté. Pour finir et résumer, il ne s’agit pas d’une citadine déguisée en sportive mais bel et bien de l’inverse : un concentré d’efficacité sans compromis et taillé pour la performance. Probablement mon plus gros coup de coeur de 2012 ! Ce véhicule est proposé à la vente à partir de 30 250€ TTC hors options auxquels je vous invite fortement à ajouter l’option Cup à  1 500€ qui vous permettra d’attaquer comme avec une voiture de compétition !

Plus de photos et une vidéo de présentation officielle ci-dessous.

3 Comments

  • Jamais vous prenez des photos du moteur?? sinon chouette article, et beau joujou !!

    • On ne voit pas grand chose sous le capot des voitures récentes. Depuis la disparition des carburateurs c’est un peu « plat » :)

  • Ca envoie du mordant ! (et je dis ça sans avoir de viagra à vendre ;) )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité