Actualités publié par

Essais : Que des ///M avec BMW !

Pour ne rien vous cacher, il y a des jours pires que d’autres. Ce jour-là, j’étais convié par BMW pour tester la gamme M Performance sur le circuit La Ferté Gaucher (LFG) !

La première étape a été de se rendre à LFG en BMW X6 M50D. Vous allez me dire : « roooo ça va il y a pire pour y aller » et vous n’avez pas totalement tort. Cependant, sortir ce bestiau d’un parking parisien est moins facile qu’il n’y parait. Une fois cette étape passée, on se sent comme le roi du monde : on est haut, on est large et on accélère fort !! En même temps, avec trois turbos, 381 ch et 740 Nm de couple, l’accélération en peut qu’être bonne. Ma plus grande surprise a été la facilité des manœuvres malgré un poids de 2 300 kg : comme un vélo !

Après pas mal de temps passé dans les bouchons, on découvre les différents modèles présents : M135i, M4, M6 Cabriolet et M6 Gran Coupé, X5M et X6M !

Premiers tours avec la BMW M135i xDrive !

AHHHHHHHHH la M135i, je savais un peu à quoi m’attendre ayant testé la M235i récemment. Au démarrage, je retrouve la sonorité du 6 en ligne si appréciable chez BMW. 326 ch et 450 Nm de couple, totalement suffisant pour un circuit comme LFG. On avait désactivé une partie des aides et tout mis en mode Sport +. Avec le xDrive, pas de sous ou survirage : le grand avantage de ces systèmes «4 roues motrices ». C’est toujours un bonheur d’entendre ce brappp à chaque passage de rapport via les palettes au volant.

BMW_M_Day_Performance_2015_8

La plus radicale : la BMW M4 !

Tout est dans le titre … C’est clairement la plus radicale, elle a été développée pour le circuit ! Sur la M4, c’est aussi un 6 cylindres en ligne : je sais les amateurs de l’ancien V8 seront tristes, mais c’est tellement efficace que je ne peux en vouloir à BMW. Le résultat c’est 431 ch et 550 Nm de couple qui permet un 0 à 100 km/h en 4,1 secondes ! Malgré les deux turbos, le moteur est ultra réactif et atteint les 7 600 tr/min sans difficulté. Quand je dis qu’elle est faite pour le circuit, c’est sans ironie ! Toit en carbone pour abaisser le centre de gravité, jantes en magnésium, des barres de renfort en carbone ou encore un second système de refroidissement qui s’ouvre quand la voiture chauffe (circuit notamment). Même l’arbre de transmission est en carbone !! L’objectif du développement ? Gagner du poids partout même là où ce n’est pas possible.

Sur le circuit, ça donne une machine de guerre ! Elle fait le même poids que la M135i et pourtant le comportement vient d’un autre monde. Passée également en mode sport, la M4 est prévenante avant de glisser de l’arrière à cause du fait que ce soit une propulsion d’un pied un peu lourd en sortie de virage. Équipée en freins carbone céramique, on peut enchainer les freinages sans difficulté. Elle se place comme on veut et un arrière qui ne fait qu’accrocher si on n’accélère pas comme un bœuf en sortie de virage. Une efficacité vraiment au top même s’il aurait fallu faire de nombreux tours pour appréhender cette tueuse de chronos !

BMW_M_Day_Performance_2015_1

On monte en puissance avec la BMW M6 !

Allez hop ! Deux cylindres de plus que la M4 avec la nouvelle BMW M6. On retrouve donc un V8 de 4.4 L et deux turbos pour délivrer 560 ch et un couple de 680 Nm. Le 0 à 100 km/h est abattu en 4,2 secondes, très pratique pour sortir premier des péages !! Concrètement, elle n’est pas du tout adaptée au circuit de LFG qui présente peu de ligne droite, mais beaucoup de virages. La sonorité du V8 est totalement envoutante. Elle n’a pas été faite pour le circuit, mais on peut quand même s’amuser avec. On ressent la différence avec la BMW M4 qui est vraiment faite pour cette discipline.

BMW_M_Day_Performance_2015_5

Vient on met le moteur de la M6 dans le X6 !

Le X6, je l’ai toujours adoré ! Alors quand les ingénieurs de BMW M GmbH ont eu l’idée de mettre le moteur de la M6 dedans, ça m’a plu ! Déjà que la M6 n’était pas adaptée à LFG, mais alors le X6M encore moins ! C’est haut, c’est lourd, mais, étonnamment, ça prend moins de roulis que ce que je craignais. Mais rien que pour la gueule le design, il fallait qu’il soit là !

Merci à BMW France de m’avoir convié à cette session de roulage en très bonne compagnie.

BMW_M_Day_Performance_2015_2 BMW_M_Day_Performance_2015_3 BMW_M_Day_Performance_2015_4 BMW_M_Day_Performance_2015_6 BMW_M_Day_Performance_2015_7 BMW_M_Day_Performance_2015_9 BMW_M_Day_Performance_2015_10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité