Actualités publié par

Dodge Viper SRT devient désormais SRT Viper 2013

SRT, pour Street and Racing Technologies, la branche sportive de Chrysler devient désormais une marque à part entière. Et c’est à sa charge que revient la lourde tâche de donner un nouveau départ à la vipère… Et cela semble être très bien parti: annoncée plus légère, plus puissante, plus confortable et surtout mieux équipée que jamais, cette Viper 2013 n’a pas fini de nous faire baver…

Commençons par la carrosserie. La Viper c’est avant tout une gueule, ce long capot avec d’immenses prises d’air sur les côtés, devenu mythique. Pour la version 2013, un gros travail d’allégement a été fait. Une grande nouveauté: le capot, le toit et le couvercle de malle sont en carbone, les portières et les bas de caisse en aluminium tandis que les ailes et les boucliers sont en plastique. Le bénéfice de l’opération: 45kg de gagnés par rapport à la version 2010 (sans parler du moteur qui est 12 kilos plus léger!). Selon la finition (« standard » ou GTS) le poids varie entre 1496 et 1556kg.

Côté moteur, les ingénieurs de SRT ont sorti l’artillerie lourde, et pour mieux comprendre pourquoi, revenons 20 ans en arrière, en janvier 1992, quand la première Viper a été commercialisée aux USA. A l’époque le V10 atmosphérique de 8L (développé par ailleurs avec Lamborghini pour leurs camions!) développait seulement 400cv. 11 ans après la nouvelle version voit le jour. Complètement restylisée, la Viper gagne en cylindrée et en puissance. Désormais entre 2003 et 2008 le  le V10 de 8,3L développe un peu plus de 500cv (c’est d’ailleurs ce même moteur qu’on a récemment vu dans une Dodge Charger de 1969). Les trois dernières années de la commercialisation de la version « actuelle » de la Viper (2008 à 2010) c’est encore un autre V10 atmosphérique qui propulse la bête, l’énormissime 8,4L de 612cv (coucou GreenPeace, tu vas bien ?). C’est ce moteur poussé à 640cv avec une valeur de couple plutôt flippante de 83mkg qui a été annoncé pour la version 2013. Mais… je t’entends toi au fond me dire : « rien de bien révolutionnaire, le V12 de chez AMG développe beaucoup plus de couple »? A quoi je te répond, oui, mais les allemands trichent avec une double sur-alimentation de leurs moteurs, alors que le V10 de la Viper, c’est un bloc en alu de 103 x 106 mm, 2 énormes soupapes par cylindre, des pistons forgés, un seul arbre à cames central, et j’en passe. Le tout monté à la main, et je rajouterais même qu’avec de telles perfs c’est le moteur atmosphérique le plus coupleux au monde!

Après vingt ans de roulage en mode difficile (c’est mon âme de jouer de Gran Turismo qui parle) ce qui était souvent à la limite du contrôlable supportable, la SRT Viper 2013 gagne en confort: les suspensions, le châssis, les aides électroniques à la conduite, les sièges en cuir (une nouveauté) s’ajoutent à la longue liste des efforts faits pour le bien-être du pilote.

Difficile de rester indifférent face à cette renaissance du serpent d’autant qu’il retrouve par ailleurs ses formes originelles, notamment avec les prises d’air arrondies (entre nous, j’avais du mal avec la version précédente), et des courbes plus douces de manière générale. Pour le moment on ne sait toujours pas si la bête sera commercialisée en Europe, on attend avec impatience d’en savoir plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité