Actualités publié par

AMG Live 2013

Il y a des événements qui ne se refusent pas, et les AMG Live en font partie. AMG Live ce sont des essais de l’ensemble de la gamme au blason (22 véhicules au total !) qui se déroulent pendant plusieurs mois en France. Cette année ils ont commencé en juin, et se poursuivront jusqu’en septembre sur des circuits aussi prestigieux que Mortefontaine, Magny Cours, Loehac, la ferté Gaucher ou encore le Castellet. Ces journées sont l’occasion pour les clients et prospects de la marque de découvrir et de prendre en mains les véhicules qui les font le plus rêver. Pour ma part c’est à Mortefontaine, au Ceram, que j’ai pu goûter à quelques heures de pur plaisir automobile.

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9426

Quelques minutes plus tard on m’invite à prendre place au volant de la toute récente A45 dont le nom est une ode aux 45 ans d’AMG et en aucun cas une référence à sa cylindrée (il s’agit en réalité d’un 2.0 turbo de… 360 chevaux). J’ai conduit beaucoup de 2.0 turbo, mais dès la mise en marche je prends conscience que celle-ci est différente : beaucoup plus puissante. Elle gronde, son échappement claque comme celui d’un V8, probablement parce qu’elle a été conçue comme un demi V8 et non comme un gros 4 cylindres. AMG. Ces gens, 1000 hommes et femmes dont la devise est la performance nous anime.

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9557

Quelques exercices de mise en difficulté de l’auto : freinage d’urgence sur surface glissante, accélération (flat out) en courbe, slalom exagéré… Qu’on ne me dise plus qu’AMG ne sait pas faire de voitures performantes, c’est faux ! Néanmoins l’A45, encore faudrait-il que je la conduise plus longuement pour me faire une vraie opinion, est à mon goût encore trop aseptisée.

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9574

C’est un rail, elle est collée à la route et c’est une bonne chose, mais au final c’est une voiture avec laquelle on passe deux fois plus vite tous les virages sans pour autant avoir deux fois plus de sensations. Tout du moins c’est l’impression que j’en ai eu après une petite demi-heure à essayer de la mettre à mal. Pour finir sur ce modèle, j’ai retenu d’elle que c’était le premier 2.0 turbo qui émettait un son digne d’une sportive. Probablement que cela provient d’un travail volontaire sur l’échappement, mais cela participe grandement au plaisir de conduire une sportive c’est indéniable !

A l’issue de l’atelier A45, on m’a alors demandé de choisir parmi trois modèles à essayer sur le tracé routier du circuit, accompagné d’un pilote instructeur à la place du passager. Pour ceux qui ne le connaissent pas, ce magnifique circuit est extrêmement technique : sinueux, il nécessite de l’humilité et un minimum de savoir-faire. J’ai eu la chance d’avoir à mes côtés un pilote instructeur qui m’a donné les bons conseils au bon moment. Pas le droit à l’erreur donc, surtout avec ces monstres beaucoup trop puissants. Mais laquelle choisir ?

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9438

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9439

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9643

Mon choix s’est porté sur trois V8 : SL 63 AMG (900 Nm de couple !), C63 AMG et SLS AMG. Comment vous dire que je réalisais là un rêve de gosse qui ne s’exauce normalement jamais dans la vraie vie ? Et bien si, me voilà au volant de GT qui développent des puissances complètement déraisonnables, un sourire débile collé au visage.

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9647

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9440

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9441

Une AMG ça n’est pas pataud, c’est encore une fois aseptisé, mais bon dieu que ça roule vite et fort ! les échappement, encore eux, poussent mes tympans dans les limites de leur vibration. C’est précis, ça glisse quand on le demande, ça freine… Loin des voitures prêtes à rouler sur circuit dont j’ai l’habitude (moins puissantes, mais beaucoup plus légères) ces AMG n’en sont pas moins de sacrées machines à procurer du bonheur !

Pour finir nous avons eu droit à deux atelier forts en sensations : un tour de l’anneau de vitesse pied au plancher, 250 km/h penchés à 48 degrés. C’est simple : on prend 2,5G et on ne peut pas lever les bras. Une expérience unique dont je ne me lasse pas, même en passager ! Dernier atelier, on prend place dans un G500 (oui, cette voiture qui n’a quasiment pas changé depuis plus de 40 ans et dans laquelle on met des moteurs beaucoup trop puissants) qui se lance dans le franchissement de pentes à 45° (soit 100% pour les adeptes du 4×4) confortablement installés dans nos sièges douillets.

Ces quelques heures resteront gravées dans la mémoire du gamin passionné que je suis toujours, cependant je reprendrais bien en main certaines de ces belles allemandes pour m’en faire un avis plus pointu. La classe A d’abord, surtout parce qu’elle reste la seule abordable/envisageable pour moi.

Merci à l’Ecurie et à Mercedes, et à très bientôt !

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9472

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9446

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9544

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9588

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9602

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9614

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9626

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9659

AMG-Live-2013-63AMG-GDB-Garage-Des-Blogs-MyGT-9663

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Rechercher

Rejoignez-nous sur

Publicité